Traitement & technologie

Le principe

Le visage est une partie très dynamique du corps humain. Il comprend de nombreux petits muscles utilisés pour manger, boire, regarder, sentir et exprimer une multitude d’émotions. En vieillissant, et selon chaque individu, l’accumulation de l’activité musculaire dans certaines régions du visage tend à former des sillons plus ou moins profonds que l’on nomme rides d’expression. En injectant une substance appelée toxine botulinique (Botox) dans des sites précis, on peut temporairement bloquer l’influx nerveux provoquant la contraction musculaire et ainsi diminuer les mouvements de certains groupes musculaires et de ce fait les rides d’expression.

En général, si le traitement est administré par un médecin minutieux et expérimenté, il n’altère pas l’expressivité de votre visage, et vous pourrez continuer de sourire et de mobiliser les sourcils. Le traitement relâche seulement les muscles sous les rides aux points d’injection, sans affecter les autres éléments expressifs du visage.


Prix d’un flacon

Tarif du flacon : 350 €

Chaque personne est unique et nous sommes là pour vous conseiller. Gratuitement !

La durée des injections

Les injections elles-mêmes ne durent que 5 à 10 minutes. L’effet du traitement ne se manifeste généralement pas immédiatement; il apparaît progressivement en 3 à 14 jours. La correction est temporaire et dure généralement jusqu’à 3 à 4 mois. Cependant, après quelques années de traitements réguliers, l’effet a tendance à durer plus longtemps (jusqu’à six mois) et les doses requises pour obtenir le même résultat sont souvent moindres.

À long terme, l’injection régulière de “botox” peut retarder l’apparition définitive de rides statiques.

PRENDRE RDV


DANS UN DE NOS CENTRE

Préparation et Soins post-injections

Préparation

Évitez de prendre de l’aspirine (acide acétylsalicylique) ou des médicaments qui en contiennent une semaine avant le traitement. Bien laver le visage. Aucune forme d’anesthésie n’est nécessaire .

Soins post-injections

Contractez les muscles traités durant 1 heure après le traitement. Ceci optimise l’effet du traitement. Ne pas toucher, frotter ou masser les régions traitées durant quatre heures suivant le traitement. Ne pas s’allonger, se coucher ou se tenir la tête en bas les quatre heures suivant le traitement. Par la suite, vous pouvez laver, appliquer les produits de soins habituels ainsi que vous maquiller.

Déroulement et information
sur les séances

Il est normal de ressentir une certaine douleur et d’entendre de petites crépitations (craquements) lors des injections. Il peut apparaître (quoique rarement) de minimes points rouges (sang coagulé) ou des petites papules couleur chair aux sites d’injection (disparaissent dans l’heure qui suit). Une légère céphalée (mal de tête) peut survenir après le traitement.

Complications possibles

  • Les ecchymoses : Il est possible que des ecchymoses apparaissent temporairement aux points d’injection. Elles peuvent être facilement maquillées avec un fond de teint et s’estompent spontanément en moins de deux semaines.
  • Une modification de la ligne des sourcils : Il est possible que survienne un certain changement de la ligne des sourcils après un traitement de Botox. La plupart du temps, il est possible de corriger cet effet en effectuant des injections supplémentaires après quelques semaines ou alors d’attendre puisque comme l’effet du Botox est temporaire et réversible, cet effet s’estompera progressivement en deux à huit semaines.
  • Une difficulté à siffler, boire à la paille ou prononcer certaines lettres : Il Est possible d’éprouver ces problèmes lors d’injections de toxine botulinique autour des lèvres. Cet effet s’estompera spontanément après quelques jours ou semaines.
  • Une ptose palpébrale (paupière tombante) : Il est possible mais très rare que la paupière soit tirée vers le bas lorsque le muscle releveur de la paupière est neutralisé par le “botox”. Cette complication est très rare car elle est connue et généralement évitable par des techniques d’injection précises et minutieuses. Comme l’effet du “botox” est temporaire et réversible, la mobilité reviendra progressivement en deux à huit semaines. Il est recommandé de faire affaire avec un professionnel expérimenté et minutieux pour éviter cette complication.
  • Une dysphagie (difficulté à avaler) : Il est possible, quoiqu’extrêmement rare, qu’une personne éprouve de la dysphagie suite à un traitement avec de la toxine botulinique au niveau cervical. Il est préférable de faire affaire avec un médecin pour les traitements dans la région du cou.